Samarra


Tags: radio

Les indépendances africaines: internet, radio, TV.

par blot Email

 

* Des podcast et émissions de radio:

- L'émission "archives d'Afrique" présentée par Alain Foka sur RFI s'intéresse à l'histoire contemporaine de l'Afrique à travers ses grands hommes: Mamadou Dia, Amilcar Cabral, Modibo Keïta.

- "50 ans 50 émissions" consacrées aux indépendances africaines sur Africa N°1.

* Page web que France Inter consacre à l'événement. On y trouve d'anciennes émissions de la radio consacrées à l'histoire de l'Afrique contemporaine ("Afrique enchantée", "et pourtant elle tourne", "2000 ans d'histoire").

 

* Des émissions TV:

France Télévision, jusque là très discrète en cette année de commémoration des indépendances africaines, propose à partir du dimanche 10 octobre, une série de documentaires intitulée "Afrique(s), une autre histoire du XXe siècle." Réalisés par Alain Ferrari et Jean-Baptiste Péretié, ils ont été écrit avec Elilikia M'Bokolo et Philippe Sainteny, éminents spécialistes de l'histoire de l'Afrique contemporaine. A voir sur France 5 tous les dimanches en prime time pendant 4 semaines.


 

 

- UNE AUTRE HISTOIRE DU 20E SIECLE : Episode 1 (1885 - 1944) LE CREPUSCULE DE L'HOMME BLANC Dimanche 10 Octobre 2010 à 20:36

- Episode 2 : L’Ouragan africain (1945-1964).

- Episode 3 : Les Aventures chaotiques de la démocratie (1964-1989).

- Episode 4 : La Longue Marche vers l’unité (1989-2010).

 

Présntation ici

- Des débats sur la chaîne France 24: "Afrique, le défi démocratique"/ "France-Afrique, que reste-t-il de nos amours?" ...

 

* Des sites web consacrés aux 50 ans d'indépendances:

- Dossier complet du CNDP.

- Le Monde.fr: Diaporama animé sur l'histoire de la décolonisation française.

- Sur France 24 (à compléter avec le site Facebook).

-RFI: "il y a 50 ans les indépendances".

- Sur la section Toulon de la LDH: "cinquantenaire des indépendances : y a-t-il vraiment quoi que ce soit à commémorer ?"

- "Cinquante ans de décolonisation africaine" par Achille Mbembe que le site du quotidien Le Messager.

- Un site de l'ONU dédié à la décolonisation.

 

* Musiques et indépendances africaines.

Pour les lecteurs de Mediapart: "Afrique: la bande-son des indépendances".

- Un dossier passionnant sur le site de RFI.

Entretien avec Bertrand Dicale à l'occasion de la sortie de son ouvrage sur "Ces chansons qui font l'histoire".

par blot Email


Nous vous avons parlé il y quelques jours de "ces chansons qui font l'histoire", l'excellente chronique quotidienne de de Bertrand Dicale sur France info. Cette série estivale s'intéresse à la manière dont les "chansons influent sur l'histoire de nos sociétés".

Journaliste spécialisé dans les musiques populaires et auteur d'ouvrages remarqués ("Louis de Funès, grimaces et gloire", "Gréco, les vies d'une chanteuse"), Bertrand Dicale est l'animateur et le concepteur du projet qui se décline désormais sous la forme d'un livre ( les 49 chansons évoquées dans les chroniques plus onze chansons) qui sort le 25 août (coédition France-Info Textuel). Il a eu la grande gentilesse de répondre à nos questions. Nous l'en remercions encore.


1. Pouvez-vous présenter l'émission?

 

J'ai voulu raconter comment des chansons ont agi sur le cours de l'histoire, la grande histoire des peuples et des nations avec la Marseillaise, Va Pensiero, Amazing Grace ou l'Internationale, comme la "petite" histoire des valeurs et des cultures - de La Mauvaise réputation de Brassens à Wannabe des Spice Girls.


2. Comment vous est venue l'idée de créer cette émission?

 

L'idée est simple: on peut écrire tous les livres que l'on veut, il reste toujours que le meilleur discours sur la musique reste la musique et que la radio est le meilleur média imaginable pour faire écouter la musique et la commenter ou l'expliquer dans le même mouvement.



3. Quels furent vos critères de sélection des morceaux présentés?

 

D'abord, que les chansons aient vraiment agi, qu'elles aient réellement eu une influence sur le cours des événements ou sur la société dans laquelle elles ont émergé. Ensuite, que ces chansons soient assez fortes et belles pour susciter aussi un plaisir d'auditeur. Voilà pourquoi, tant qu'à présenter des hymnes de régimes totalitaires, j'ai conservé l'Internationale mais exclu le Horst Wessel Lied.

 

 

4. A partir de quelles sources avez-vous travaillé pour élaborer vos chroniques?

 

Les sources habituelles de mon travail: musique enregistrée, livres, journaux, revues, témoignages directs, avec toujours le souci d'utiliser des sources de première main et absolument d'époque, ce qui est décisif pour comprendre "Sur la commode" ou "Strange Fruit".

 

 

5. Si vous ne deviez retenir qu'une seule de ces "chansons qui font l'histoire", laquelle choisiriez-vous et pourquoi?

 

Justement, je n'en retiendrais pas qu'une seule, tant la chanson utilise des voies diverses pour agir sur les sociétés, tant cette entreprise touche de styles, d'époques et de genres. Parmi les centaines de chansons que j'ai listées, j'en ai retenu seulement 60 pour le livre (la chronique radio s'en tient à 49, parce qu'elle est passée tous les jours pendant sept semaines), ce qui est déjà un choix drastique.

 


6. Enfin quels sont vos projets?

 

A la radio, je poursuis sur France Info, tous les dimanches de la saison qui commence, une chronique qui fait dialoguer les chansons de jadis et l'actualité du moment. On va bien rire. Mes prochains livres sont un ouvrage sur Brassens, puisque je donne le "Collège de la Cité" (dix conférences de deux heures) à la Cité de la Musique pendant l'expo Brassens au printemps 2011. Puis une biographie de Cheick Raymond Leyris en juin prochain, et un essai sur le métissage, sans doute début 2011. Et la sortie en poche, début 2011 sans doute aussi, de ma biographie de Juliette Gréco.

 

Liens:

- Le blog de Bertrand Dicale: pas plus haut que le bord.

- Les chroniques de l'émission en écoute sur le site de France info.

- La page wikipédia consacrée à Bertrand Dicale.

 

Ces chansons qui font l'histoire.

par blot Email

 

A écouter sur France info cet été, une excellente série consacrée aux chansons qui font l'histoire. Au cours des sept semaines de l'été, Bertrand Dical propose une chronique quotidienne sur Ces chansons qui font l'histoire. Les morceaux retenus brillent par leur éclectisme, tant au point de vue des genres musicaux, des thèmes ou encore des époques.    Asimbonanga de Johnny Clegg, Les Divorcés de Michel Delpech, La MarseillaiseLe Régiment de Sambre et MeuseLili MarleenWannabe des Spice Girls, Amazing Grace… Le podcast de l'émission ici.

 

Un complément passionnant aux titres del'histgeobox. (213 morceaux au compteur et des projets dont nous vous reparlerons bientôt).

 

 

Bertrand Dical présente le projet sur son blog.

 

Le 25 août, le livre Ces chansons qui font l’histoire devrait sortir (coédition France Info-Textuel, la couverture ci-contre) avec onze chansons de plus. 

 


Les horaires de l'émission : du lundi au vendredi à 9h47, 11h47, 13h37, 17h37 et 21h37, le samedi à 9h49, 11h40, 13h47, 15h47, 17h17, 18h40, 21h17, 23h17 et 0h40, le dimanche à 10h17, 13h37, 17h37, 21h47 et 23h07."

1 2 >>