Samarra


Tags: ségrégation

L'affaire de Scottsboro.

par blot Email

Le retentissant procès de Scottsboro s'inscrit dans le contexte de la Grande dépression. En 1931, la situation économique et sociale des Etats-Unis reste très préoccupante: des millions de chômeurs, faim... Tous les Américains subissent les conséquences de la crise, mais les Noirs sont les premiers à être licenciés, chassés de leurs logements et contraints d'errer sur les routes en quête d'une source de revenu ou d'une maigre pitance. En 1934, 17% des Blancs et 38% des Noirs sont incapables de subvenir à leurs besoins.



Caricature sur le procès de Scottsboro (source: Library of Congress).

 

 

"Les États Désunis" de Vladimir Pozner, extraordinaire chronique sur l'Amérique de la Grande Dépression écrite en 1936-37, offre de nombreux témoignages d'un racisme encore exacerbé par la misère ambiante. Extrait: "Le Noir souffre en tant que travailleur (...). Il souffre en tant que chômeur. Il souffre aussi en tant que Noir. Il paie davantage pour tout ce qu'il achète, il reçoit moins pour tout ce qu'il offre. Il est le premier à être licencié, le dernier à être embauché. Il n'est pas admis dans la plupart des hôtels et restaurants hors de Harlem. Pour un juge, un accusé noir est coupable d'avance. Mais les jurés noirs sont extrêmement rares. Même dans les prisons de New York, les Noirs sont enfermés à part. Il n'y a qu'au cimetière qu'ils sont enterrés avec les Blancs, les Blancs pauvres, bien entendu."

 

 

Lire la suite sur l'histgeobox.

George Wallace.

par blot Email

George Wallace, le gouverneur de l'Alabama (1963-1987).

 

 

George Wallace représente l'archétype du politicien sudiste populiste. Il doit ses succès électoraux et sa grande popularité au refus de toute déségrégation et au maintien de lois racistes dans l'état dont il sera gouverneur durant de longues années: l'Alabama. Pendant près de deux décennies, il devient un des adversaires les plus impitoyables des militants des mouvements pour les droits civiques. Revenons sur son cas grâce à une chanson de Ray Scott.

 

 

Lire la suite de l'article sur l'Histgeobox.

 

Samarra: la lutte pour les droits civiques des Noirs Américains.

par blot Email

 

* Sur L'Histgeobox:

 

- Sagbohan Danialou: "Commerce triangulaire". Le chanteur béninois interprète une émouvante chanson sur la traite négrière.

 

- 2 J.B. Lenoir:"Alabama blues". Blues sur le racisme qui gangrène le Sud profond.

 

- 3 Billie Holiday:"Strange fruit". Retour sur les lynchages dont furent victimes de très nombreux Afro-américains.

 

- 9. Nina Simone:"Why the king of love is dead?". Hommage en musique à Martin Luther King.

 

- 15. Bob Dylan:"Oxford town". Sur la difficile déségrégation scolaire aux Etats-Unis.

 

- 16. Bob Dylan: "Emmet Till". Un des cas de lynchage les plus tristement célèbre.

 

- 17 Betty Fikes:"Back of the bus". Chanson d'espoir dénonçant la ségrégation dans les transports en commun.

 

- 19. Charles Mingus:"Fable of Faubus". Dénonciation du gouverneur de l'Arkansas, qui empêche la déségrégation scolaire dans son état (Little Rock).

 

- 23. John Coltrane:"Alabama". Charge contre ce bastion du racisme dans les années 1960.

 

- 24. Nina Simone: "Mississippi goddam". Chronique du racisme ordinaire dans le Mississippi.

 

- 27. The temptations: "Message from a black man". Ode à la black pride revendiquée.

 

- 33. James Brown: "Say it loud!" .

 

- 73. Marlena Shaw:"Woman of the ghetto" Une chanson d'espoir consacrée aux femmes du ghetto.

 

- 71. Sam Cooke:"A change is gonna come" Le chanteur sent poindre un changement d'état d'esprit à l'endroit du "problème noir" aux Etats-Unis.

 

-70. Freedom singers: "In the Mississippi river". Sur les crimes dont sont victimes les Noirs dans le Sud des Etats-Unis.

 

- 69. J.B. Lenoir:"Vietnam blues (1966). Blues dénonçant le conflit au Vietnam.

 

- 65. Nina Simone:"Backlash blues".

 

Foule raciste protestant contre l'inégration de quelques élèves noirs à Little Rock (Arkansas) en 1957.

 

- 42. Bob Dylan:"The time they're A-Changin'". Sur le fossé qui sépare la jeunesse américaine de ses aînés.

 

- 41. Phil Ochs:"Freedom riders". (1962) Les tentatives mouvementées pour faire cesser la ségrégation dans les bus inter-états aux EU.

 

- 40: Earl Sixteen: "Malcom X". Hommage à cette grande figure américaine.

 

- 39. George Perkins & The Silver Stars - Cryin' in ... Sur le désespoir qui s'empare de ceux qui apprennent la mort du dr King (avril 1968).

 

- 37. Bob Dylan:"Blowin' in the wind". Sur les attentes de changements immenses de la jeunesse américaine.

 

Le "dimanche sanglant" de Selma, en 1965.

 

- 48. Gil Scott Heron:"Klan". Dénonciation cette secte raciste qui fit régner trop longtemps la terreur.

 

- 87. Edwin Starr:"War". Une charge contre la guerre du Vietnam.

 

94. Grandmaster Flash & The Furious Five : "The Message. Plongée dans le quotidien sinistre des ghettos sous l'ère reaganienne.

 

- 101. Archie Shepp:"Attica blues". Retour sur le drame survenu dans la prison d'Attica.

 

- 107. Nina Simone:"I wish I knew how it would feel ... Une superbe chanson sur la quête de la liberté.

 

- 111. Phil Ochs:"Too many martyrs". Retour sur deux assassinats racistes qui choquèrent profondément l'Amérique: ceux d'Emmett Till et Medgar Evers.

 

- 113. Big Bill Broonzy: "Black, brown and white". Un blues qui dénonce les lois Jim Crow, institutionnalisant la ségrégation aux Etats-Unis.

 

- Bob Dylan: "Only a pawn in their game". Dylan revient sur l'assassinat de Medgar Evers.

 

- 126. Skatalites:"Malcom X". Un ska en hommage au charismatique meneur afro-américain.

 

Le chef de police Laurie Prichett fait face à Martin Luther King à Albany en 1961.

 

- Neil Young: "Alabama". Violent pamphlet contre le racisme qui continue de gangrèner cet état du sud des Etats-Unis dans les années soixante et son gouverneur George Wallace.

 

- MC5: "Motor city is burning". Sur les émeutes raciales à Detroit, en 1967.

 

- Bob Dylan: "George Jackson". Sur Angela Davis et les Soledad brothers.

 

- Louis Armstrong: "Go down Moses". Sur l'underground railroad, le chemin de fer souterrain, qui permit a de nombreux esclaves en fuite de rallier le Canada ou le nord des Etats-Unis.

- Joan Baez: "Birmingham sunday". Cette chanson revient sur l'attentat a la bombe qui tua quatre jeunes filles dans une église de Birmingham (Alabama), après le mouvement pour les droits civiques qui agita la ville en 1963.

- Simon and Garfunkel: "7 o'clock silent night". Cette contine évoque les marches de protestation des Afro-américains menés par Martin Luther King à Chicago, en 1966.

 

- Burning Spear: "Marcus Garvey". Hymne reggae à la gloire d'un des théoriciens du panafricanisme et leader d'une des plus importantes organisations de masse du début du XXème siècle.

 

* Sur Lire-Ecouter-Voir:

 

- La musique au temps des Black Panthers.

 

- Why the King of love is dead?

 

- Martin Luther King: une lutte en musique.

 

- Quand la soul s'engage.

 

- La lutte pour les droits civiques en musique.

 

Harry Belafonte (à gauche), ami et soutien indéfectible de Martin Luther King (centre) et Samy Davis Jr (à droite).

 

 * Histoire des Afro-américains en musique.

 - Histoire des Afro-américains en musique (5): les racines noires du rock'n'roll.

 

- Histoire des Afro-américains (4): blues et folk.

 

-  Histoire des Afro-américains en musique (3) : blues et folk-blues.

 

  - Histoire des Afro-américains en musique (2) : le blues.

 

-  Histoire des Afro-américains en musique (1) : gospel et work songs.

 

 

* STAX et la Motown, les deux grands labels de soul music et leurs rapports avec le mouvement pour les droits civiques:

- STAX et Wattstax.

 

- La Motown fête ses 50 ans.


- L'usine à tubes: les clefs du succès.


- Connaissez-vous bien la Motown (playlist et quizz)?

 

* Photographies.

 


Uploaded on authorSTREAM by bricabraque


Uploaded on authorSTREAM by bricabraque

 

* Bibliographie:

 

- Pap Ndiaye: "Les Noirs américains", découverte Gallimard, 2009. Une synthèse limpide qui propose en outre de très nombreux documents (photos, textes...) savamment présentés.

 

- Nicole Bacharan: "Les Noirs américains. Des chaps de coton à la Maison Blanche", Panama, 2008. Une synthèse claire et tout de même très précise.

 

- M.A. Combesque: "Martin Luther King. Un homme et son rêve", Le félin poche, 2008. Un portrait vivant du pasteur et de ses engagements.

 

- "Freedom. Une histoire photographique de la lutte des noirs américains", Phaidon, 2005. Sublime recueil de plus de 500 clichés retraçant l'histoire des Afro-américains, des dernières années de l'esclavage jusq'à aujourd'hui.

 

 

 

1 2 3 >>