Samarra


Tags: slam

"Des problèmes de mémoire"

par Aug Email

 

 
Pour fêter les deux ans de l'histgeobox et la 200ème chanson étudiée, nous vous proposons sur l'histgeobox une réflexion collective sur l'histoire et les identités.
 
  En effet, à l'heure où l'on débat beaucoup de la place de l'histoire et de son enseignement, il nous est revenu ce petit air lancinant rappé par Rocé en 2006 : "Des problèmes de mémoire" (Identité en crescendo). Nous ne sommes pas toujours d'accord avec Rocé, mais dans sa rage, il touche souvent juste, comme dans ce titre où il évoque les problèmes de mémoire en France.

 

Le rappeur K'Naan nous parle de la Somalie

par Aug Email

Lorsque la Somalie se distingue dans l'actualité, c'est rarement à son avantage. Sont ainsi évoqués la piraterie, en augmentation ces dernières années, la première place du pays au classement mondial des pays les plus corrompus (devant l'Afghanistan) ou la non-ratification de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant (caractéristique que la Somalie partage avec les États-Unis...).
Au-delà du côté sensationnel, je vous propose de revisiter l'histoire récente de la Somalie en écoutant le rappeur-slameur K'Naan :

 

Summer Mix (Augmix # 10)

par Aug Email

Allez, c'est parti pour une petite sélection, histoire de bien démarrer l'été !

  • On démarre avec un peu de Gospel et une version qui dépote bien du fameux cantique "Amazing Grace" par les "garçons aveugles", les Blind Boys of Alabama. Ce chant a été composé à la fin du XVIIIème siècle. Les paroles ont été écrites par un ancien capitaine de navire négrier devenu pasteur protestant et abolitionniste, John Newton. L'origine de la mélodie est moins certaine (folklore celte, africain ?). C'est, au XIXème siècle, un des chants d'église les plus connus dans le monde anglo-saxon avant de connaître de très nombreuses reprises au XXème siècle. Impossible d'en faire la liste complète...
  • Un petit duo Jason Mraz-Colbie Caillat, avec la chanson "Lucky".
  • Une petite chaîne de sample. Voici un morceau de 1982 du groupe The Clash, "Straight To Hell". Le morceau est samplé en 2007 par M.I.A. dans "Paper Planes". En 2008, un single de T.I. et Jay-Z, "Swagga Like Us", sample le titre précédent. Kanye West et Lil Wayne y font un featuring en utilisant l'autotune. La chanson, initialement prévue pour l'album The Blueprint 3 de Jay-Z, fait finalement partie de l'album de T.I. Jay-Z a en effet décidé qu'aucun titre de son album, produit par Kanye West, pourtant grand utilisateur de l'autotune, n'utiliserait le fameux appareil. Le dernier single de Jay-Z a d'ailleurs pour titre "D.O.A." c'est-à-dire Death Of Autotune... [Ma source pour ce sample]
  • Autre sample, cette fois-ci par le roi de la Côte Ouest, Dr. Dre, producteur de nombreux rappeurs dont Eminem. L'un des meilleurs titres de son dernier album 2001 (1999 déjà...) s'appelait  "What's The Difference Between Me & You" avec Eminem et X-zbit. La boucle de ce titre nous vient tout droit de France puisqu'elle est issue d'un morceau de Charles Aznavour de 1966, "Parce que tu crois".[Ma source pour ce sample]. Le duo R'N B Tragédie a également repris cette boucle.

 

  • J'ai découvert récemment Saul Williams. Révélé par le film  Slam (1998), c'est un artiste vraiment original mariant le hip-hop, le slam et le rock.  Ces productions me rappellent un peu Roots Manuva. Le tout avec des paroles engagées dans la réalité sociale et politique. Prenez par exemple un titre que j'adore : "Tr(N)igger", avec un jeu de mot sur gâchette (trigger) et nègre (nigger) et un sample très réussi du "Welcome To The Terrordome" des "prohètes de la rage", le groupe Public Enemy. Saul Williams y dénonce la prégnance du racisme dans le discours sur les noirs et l'apologie de la violence faite par certains rappeurs. Je vous ai mis également le clip de sa reprise du célèbre "Sunday Bloody Sunday" de U2. La chanson du groupe dublinois évoquait le massacre par les parachutistes britanniques de manifestants catholiques à Londonderry en Irlande du Nord en 1972. Williams ancre le titre dans la réalité sociale de l'Amérique du XXIème siècle, faite de misère et peuplée de sans-abris.

 

 

 

 

 

  •  Rap et engagement toujours avec "Si peu comprennent" de Roçé. Il s'agit du premier single de son album à venir L'être humain et le révèrbère.

 

  • Je vous ai parlé à plusieurs reprises de Common, MC du Southside de Chicago. Son dernier album Universal Mind Control est sorti en 2008. Je l'avais écouté une première fois l'an passé sans avoir trop accroché. Mais en le réécoutant ces derniers temps, je revois mon jugement. Les productions des Neptunes (donc Chad Hugo et Pharell Williams) et le flow de Common font mouche, en particulier dans "Announcement" (feat. Pharell Williams) et "Gladiator" que je vous ai sélectionnés.

 

  •  On continue avec un très beau morceau interprété par Kenza Farah feat. Sefyu "Lettre du front". Un titre que nous a conseillé Emy-Lou.
  • Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de Mayra Andrade. La chanteuse d'origine capverdienne sort un album. Je vous ai choisi la chanson qui donne son titre à l'album "Storia, storia".

 

  •  La télé-réalité mène à tout à condition d'en sortir. Après l'exemple d'Olivia Ruiz dont je vous parlais le mois dernier, autre illustration avec l'équivalent américain de la Nouvelle Star, American Idol. Le chanteur Daughtry ne l'a pas gagné, mais il cartonne depuis, notamment avec ce titre, déniché pour nous par Morgane : "What About Now". Il invite à réfléchir à l'avenir de notre planète en voyant son état actuel...

 

 

  • On termine avec la douce voix de Lenka, une actrice australienne qui s'est lancée dans la chanson. C'est plutôt réussi. Ca s'appelle "The Show".

 

Bon écoute et bon été à tous !

 

1 2 >>